Du lundi au vendredi de 8h30 - 12h00 et de 14h00 - 17h30

Menu

Contentieux locatifs encadrés par huissier à Orléans

Les différends entre propriétaire et locataire sont monnaie courante. En effet, chacun ayant des intérêts divergents, il n’est pas toujours aisé de trouver un terrain d’entente après survenance d’un problème.

Située à Orléans, l’étude d’huissier HUIS-HONORIS est amenée à intervenir tant en conseil qu’en contentieux, lorsque celui-ci ne peut plus être évité.

Une assistance sur mesure en cas de litige locatif

Consciente des problématiques auxquelles sont confrontés bailleurs et preneurs, l’étude d’huissier HUIS-HONORIS, active à Orléans et ses environs, vous propose un accompagnement personnalisé. Dans cet objectif, Maître Moranne WEBER et Madame Lamia JAMYL pourront endosser plusieurs casquettes.

Elles vous donneront de précieux conseils afin de vous informer concernant vos obligations et vos droits dans le cadre d’une location. Elles vous exposeront également les moyens à votre disposition pour préserver ces derniers. Enfin, après analyse de votre dossier, Maître Moranne WEBER et Madame Lamia vous aiguilleront et vous épauleront dans vos démarches juridiques.

L’office est par ailleurs à même d’arbitrer des litiges dans le but de trouver une solution amiable. Il est en effet préférable d’examiner cette option avant de s’engager dans la voie judiciaire, qui se révèle longue dans son application.

contentieux

Vous avez besoin de plus d’informations ?

N'hésitez surtout pas à contacter l'étude au 02 49 88 26 76
Elle répondra à toutes vos questions !

Contactez-nous

justice

Votre huissier de justice à Orléans met à profit son expertise

Après analyse de votre dossier, l’étude d’huissier HUIS-HONORIS définira vos besoins et mènera à bien les actions qui s’imposent. Celles-ci peuvent être de toute nature. Par exemple, dans le cadre d’impayés (loyers, charges ou réparations locatives, non-restitution de tout ou partie du dépôt de garantie…), votre huissier de justice mettra en œuvre la procédure de recouvrement de créances, qu’elle soit amiable ou judiciaire.

D’autres cas de figure sont aussi envisageables tels que la signification en vue d’informer les parties concernées d’un congé de fin de bail, voire d’une expulsion, ou le constat dans l’hypothèse de troubles du voisinage ou d’un refus de libérer les lieux au terme du bail.

Consultez également :